Post Format

Le petit épeautre de Haute Provence : petit, mais costaud

Leave a Reply

ImageCela fait quelques mois que je ne consomme plus de gluten, cette protéine particulièrement difficile à digérer, notamment pour ceux qui ont un système digestif fragile. Si les contraintes alimentaires sont d’autant plus nombreuses depuis, cette intolérance m’a permis de découvrir une nouvelle façon de m’alimenter, et m’a surtout réconciliée avec la nourriture dans l’absolu.

Ce week-end, au détour de la petite épicerie bio ultra bobo et super chère du coin de la rue, où je m’empressais d’acheter des oeufs pour parfaire le brunch maison, je me suis laissée convaincre par un pain estampillé “sans gluten” à la farine de petit épeautre. Erreur fatale !

En terme de goût, rien à redire : qu’il est bon de consommer du pain frais quand on est intolérant au gluten ! Cette miche à base de petit épeautre a été divisée en délicieuses mouillettes pour mes oeufs à la coque. L’odeur du pain chaud sur lequel fond une noisette de beurre salé me titille encore les narines… Tout cela est presque trop beau pour être vrai. Et pour cause : le petit épeautre contient, dans des proportions limitées (7%), du gluten. Ouch !

Je vous passerai les détails de la nuit abominable qui s’en est suivie et des douleurs abdominales qui en ont découlé. Dans mon malheur j’ai la “chance” de ne pas cumuler les tares et de n’être qu’intolérante au gluten, et non malade cœliaque. C’est d’ailleurs pourquoi je peux acheter du pain sans gluten dans certains dépôts, bien qu’il soit fabriqué dans une boulangerie utilisant des farines de blé. Bref, je supporte le gluten en très faible quantité (lorsqu’il n’y a que des “traces” dans un produit ou que la teneur en gluten est archifaible, comme dans la sauce soja par exemple). 7%, je veux bien accorder que c’est peu, mais ça ne donne aucunement le droit de certifier un produit sans gluten ! L’inconscience des épiciers bio véreux peut donc se payer très cher (dans tous les sens du terme), au détriment de juridictions de plus en plus précises sur le sujet. À cet égard, merci l’Europe, merci nos voisins allemands et scandinaves !

Le petit épeautre est certes l’une des céréales les plus riches qui soient d’un point de vue nutritionnel : il est même recommandé d’en consommer en alternance avec le blé, ses effets bénéfiques sur la santé étant avérés. En revanche, il semble être bien trop costaud à digérer pour les intestins faiblards et ne saurait être recommandé dans le cadre d’une intolérance au gluten. Du moins, j’ai testé pour vous et j’ai désapprouvé !

Advertisements

Leave a Reply

Required fields are marked *.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s