Post Format

Berlin 5/5

Leave a Reply

Me voilà fraîchement rentrée de mon cinquième séjour dans la capitale allemande qui n’aura décidément cesse de me surprendre. Une destination que je connais bien désormais, mais un voyage un peu particulier puisqu’il s’agit de mon premier périple sans gluten. Récit d’une grande tolérance envers les intolérants !

Entre autres currywurst et croissants au fromage et jambon dégueux, Berlin regorge d’une multitude de petites adresses, plus ou moins connues, où la nourriture est saine, digeste et appétissante. Grâce à l’excellent blog Glutenfrei in Berlin, qui répertorie les bons plans, Google map à la clé, pour ceux qui sont fâchés avec le blé, nous avons pu profiter de ce séjour berlinois sans se priver… Allez disons-le plus franchement, nous nous sommes carrément gavées comme deux bonnes oies !

Premier délice, premier plaisir coupable : le glutenfrei vegan burger de Vegó Foodworld, une petite échoppe qui ne paye pas de mine dans le très huppé Prenzlauer Berg dont j’avais déjà goûté les merveilles l’an passé avec mon petit Chimchim, au cours d’une journée 100% laktosefrei et vegan. Ici, pas de viande donc, du cheddar à base de lait de soja, des buns sans gluten, bref, des recettes végétaliennes, bio et inventives pour contourner les intolérances alimentaires tout en permettant à celles qui ont clubbé jusqu’à 7h du matin de profiter des joies d’un bon burger de lendemain de soirée. Excellent burger indeed.

Vegó Foodworld
Lychener Str. 63  
10437 Berlin

À Berlin, l’offre de nourriture pour végétariens et végétaliens est en effet impressionnante : beaucoup de restaurant stipulent très clairement sur leur carte les plats adaptés aux personnes adeptes de ce type de régimes. Au détour d’une ballade dans Friedrischain, il nous a ainsi été conseillé de trouver refuge dans un deli vegan pour trouver de la nourriture sans gluten sur le pouce. Pouce en l’air pour Yoyo Foodworld ! J’y ai déjeuné une salade gyros vegan et glutenfrei, une alternative étonnante au traditionnel grec sauce blanche. Tatziki à base de lait de soja et petits morceaux de steacks de soja se substituant parfaitement à la viande : un délice ultra digeste et des saveurs que je pensais ne jamais retrouver.

Yoyo Foodworld
Gärtnerstr. 27
10245 Berlin

Un peu d’exotisme avec le Cha Chã, restaurant thai branchouille sur la Friedrichstraβe, mais où la carte a le mérite d’afficher très clairement les plats sans gluten. Et quel choix ! Je me suis régalée de noodles et légumes grillés. Vous me direz que la nourriture asiatique est plutôt gluten-free friendly dans l’absolu, mis à part certains beignets et les noodles à base de blé. Encore faut-il le préciser… Positive eating!

Cha Chã Positive Eating
Friedrichstr. 63  
10117 Berlin

Nouilles toujours. Déçues de trouver porte close devant un restaurant en partie glutenfrei, nous nous rabattons sur l’italien du coin de la rue, ayant repéré salades et carpaccios au menu. Très vite, je m’afflige de constater que la carte précise les plats vegan. Bah, et nous alors ? C’était sans compter sur les yeux de ma grande sœur pourtant sérieusement bigleuse qui a su lire les lignes minuscules de bas de page — on aurait cru à des conditions générales de vente d’un opérateur téléphonique pardi. Véridique : toutes les pâtes, à l’exception des pastas fourrées et raviolis, pouvaient être commandées sans gluten. Joie des choses simples. Spaghettis bolo ce sera !

Pappa e Ciccia
Schwedter Straße 18 
10435 Berlin

Dernier plaisir culinaire et pas des moindres : la pizza. En cette période post-Euro de foot et en pleins JO, manger une pizza est d’une banalité affligeante. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup ! 3 ans que je n’en avais pas mangé, Crohn oblige : c’est l’un des rares plats sur lesquels tous les malades s’accordent pour dire que les conséquences digestives sont désastreuses. Mais sans gluten, tout est bien plus digeste, alors tentons l’expérience. Autant vous dire qu’une pâte fine et croustillante au sarrasin de cette qualité, ça vaut pour toutes les soirées aixoises où j’ai regardé mes compères dévorer des Capris avec frustration. Une journée historique qui valait bien quelques kilomètres à vélo jusqu’à Charlottenburg !

Simela
Kantstraße 146
10623 Berlin
 
 

Bien sûr, on trouve des pizzas sans gluten à Paris, notamment chez mes chouchous d’Helmut Newcake dont je vous parlerai prochainement, dès que j’aurais eu l’opportunité de tester leur brunch… Mais une pizza faite comme là-bas par des Italiens à Berlin, ça a tout de même un sacré charme et un goût incroyable ! Je dédierai également un prochain post à l’expérience culinaire la plus improbable et surprenante de cette année : notre dernier dîner berlinois dans un restaurant de cuisine paléolithique, le bien nommé Sauvage.

Manger digeste et varié au restaurant ou à emporter, du “slow” fast food ou des plats de la Méditerranée, à des prix logiquement plus élevés mais extrêmement raisonnables, telle est donc la leçon de cette nouvelle escapade berlinoise. Message reçu cinq sur cinq.

Ein groβe DANKE à ma liebe sœur pour ce séjour mémorable, son enthousiasme et sa curiosité ♥

Mes excuses auprès des germanophiles pour les éventuelles fautes d’orthographe de cet article : Ich spreche nicht Deutsch!

Advertisements

Leave a Reply

Required fields are marked *.

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s